Cours DocBook accelere

2.5. Introduction aux feuilles de style

Note

Cette section est un peu périmée. Elle devrait décrire les feuilles de style XSLT.

Les feuilles de style peuvent optimiser la conversion de façon à ce que les fichiers résultants aient des noms plus intelligibles. Changez les balises <book> et <chapter> de l'exemple ci-dessus comme suit :

Exemple 2-2. Fichier DocBook minimal, avec certains attributs


<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?>
<!DOCTYPE book PUBLIC "-//OASIS//DTD DocBook XML V4.4//EN">
 
<book lang="en">
<!-- Please remark the "lang" attribute here -->
 
<bookinfo>
<title>Hello, world</title>
</bookinfo>
 
<chapter id="introduction">
<title>Hello, world</title>
 
<para>C'est mon premier fichier DocBook.</para>
 
</chapter>
</book>

Le texte entre <!-- et --> est un commentaire; utilisez les pour attirer l'attention du lecteur du code source DocBook. Ils ne seront jamais interprétés.

Maintenant, utilisons la feuille de style fournie avec le docbook-utils :


$ cp /usr/share/sgml/docbook/utils*/docbook-utils.dsl .
$ docbook2html -d docbook-utils.dsl#html myfile.docbook

Les fichiers iront vers un répertoire HTML et seront nommés index.html et introduction.html, à la place de noms comme book1.html. Le fichier principal sera toujours nommé index.html et les chapitres comme <chapter id="introduction"> iront vers les fichiers nommés après l'attribut id. Ces modifications ont été faites par les feuilles de style.

Note

Utilisez #print à la place de #html pour spécifier la partie de la feuille de style à utiliser si vous vous servez de certaines commandes comme docbook2pdf au lieu de docbook2html.

En fait les feuilles de style sont des outils très puissants. Elles permettent d'éliminer les problèmes du style "Je veux que ça ressemble à ça". Si vous vous posez des questions pendant l'écriture d'un fichier DocBook, ça indique que quelque chose est erroné dans votre approche.

Si vous jetez un oeil dans le fichier nommé docbook-utils.dsl, vous verrez qu'il est écrit dans un langage crypté nommé DSSSL, qui ressemble à du LISP. Ceci malheureusement indique qu'une bonne connaissance de la programmation est nécessaire pour accorder les feuilles de style.

Plus d'information sur la façon de personnaliser les feuilles de style peut être trouvée sur http://www.nwalsh.com/docbook/dsssl/doc/. Et également sur DSSSL sur http://www.jclark.com/dsssl/.