Cours DocBook accelere

Chapitre 4. La déclaration de type de document (DTD)

Dans "la vie réelle", la DTD (les toutes premières lignes de votre fichier DocBook) est légèrement plus compliquée que la simple ligne présentée dans le squelette de la section précédente.

Nous examinerons dans les sections suivantes pourquoi il y a un sens à ajouter des déclarations ici.

4.1. Utiliser des entités pour du texte partagé

Exemple 4-1. Entités utilisées pour partager du texte


<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?>
<!DOCTYPE book PUBLIC "-//OASIS//DTD DocBook XML V4.4//EN" [
  <!ENTITY cereals "<productname>Céréales Quelgoss</productname>">
  <!ENTITY orange-juice "<productname>Orangeade Piedboeuf</productname>">
]>
 
<book id="marketing-study" lang="en">
 
<bookinfo>
<title>Étude de marché sur les &cereals;</title>
</bookinfo>
 
<chapter id="introduction">
<title>Introduction</title>
 
<para> 
Cette étude décrit l'impact attendu du nouveau produit
&cereals; et examine l'opportunité d'une campagne
publicitaire combinée avec l'&orange-juice;.
</para>
 
</chapter>
</book>

Vous trouvez ici les "définitions d'entités" qui font de &cereals; un synonyme du nom de produit "Céréales Quelgoss", balisé comme <productname>Céréales Quelgoss</productname>.

Cet exemple ressemblera à quelque chose comme ça quand il sera converti :

Cette étude décrit l'impact attendu du nouveau produit Céréales Quelgoss et examine l'opportunité d'une campagne publicitaire combinée avec l'Orangeade Piedboeuf.

Procéder de cette façon présente plusieurs avantages :